Pivoter, pivoter et encore pivoter jusqu'à trouver la bonne idée.

Pivoter, pivoter et encore pivoter jusqu'à trouver la bonne idée.

Date
Jun 14, 2020 3:07 PM (GMT)

Aujourd'hui nous sommes le 14 juin 2020, et ça fait une éternité que je n'ai pas rempli ce journal de bord. Non pas parce que je ne le voulais pas, juste parce que j'ai tellement l'impression de stagner que je n'ai rien à raconter... En fait, j'ai l'impression de stagner, alors que je sais objectivement que j'avance. J'ai lancé mon MVP, j'ai pris contact avec le MiiL, j'ai déjà des perceptives d'évolution du projet en tête et des idées de sujet... Et pourtant j'ai quand même cette impression de faire du sur-place. Le Démo-Day arrive à vitesse grand V, mon projet n'est pas viable, je n'ai toujours pas de modèle économique viable, le projet n'est pas abouti (tant dans sa forme que dans son fond, tellement de choses ne vont pas dans mon MVP...), je suis tellement nulle dans mon propre marketing, et chaque fois que je présente mon projet à une personne tierce j'ai l'impression de bafouiller, de me perdre et d'emberlificoter le concept pour mon interlocuteur qui par miracle arrive quand même plus ou moins à me comprendre, ou alors fait bien semblant. Ma propre mère pense que c'est un échec. J'ai cette impression d'avoir glandé pendant tout le temps qu'a duré Pilote Média, de pas y avoir été à fond... et de ne m'en rendre compte que maintenant. Et le Démo-Day qui arrive... je sais je me répète, mais à chaque fois que j'y pense, je vois mon projet comme un puzzle en morceaux, un truc à peu près commencé mais auquel il manque des pièces, et celles qui sont là ne s'emboîtent même pas entre elles. Côté metrics, je n'attendais pas de miracles, mais c'est quand même pire que ce à quoi je pensais: même mon premier cercle ne semble pas s'intéresser à ce que je fais. Est-ce que dans ce cas de figure ça vaut la peine de continuer? j'en suis à me demander si au final les pilote, les coachs, le MiiL... ont juste dit que le projet était chouette ou avait un fort potentiel d'innovation juste pour me faire plaisir, un peu comme on dit à un gamin que son dessin est génial et qu'il a beaucoup de talent avant d'oublier ledit dessin quelque part dans une pile de papiers qui traînent sur le bureau. Ce que font les autres Pilote est tellement génial (GG les copains), et plus le temps avance plus je me dit que Double Sens n'a pas vraiment lieu d'être, il fait doublon avec les Nouvelles Odyssées, a un site vachement moins beau que celui de Milan ou une utilité moindre par rapport à Terrible Vingtaine. (ce ne sont que des exemples, tous les projets sont à surveiller de près, et si je le pouvais j'aurais vraiment adoré bosser avec les autres Pilote sur Moisi, Big Trouble in little Belgium, Actu Minus et plein d'autres...) Mais je m'égare. Il faut que je mette tout ça à plat, que comme le disait Sébastien Nahon que je pivote, pivote, pivote, pivote encore jusqu'à trouver une manière de faire, de développer et de présenter les choses et faire de Double sens plus qu'un rêve journalistique/documentariste/photographique, plus qu'un projet de couple (ce qu'il est à la base). Parce que cette terre promise que je voyais il y a quelques semaines se transforme peu à peu en marécage de sables mouvants, et il faut que je trouve le moyen de m'en sortir avant de finir par laisser tomber un projet de plus.cam

image