Tomber en désamour

Tomber en désamour

Date
Jun 8, 2021
Pilotes
Magali Veronesi
Auteur
Illustration
image

Semaine 3 riche en émotions avec notamment la rencontre IRL avec l'équipe des Speakerines et la rencontre virtuelle avec la cryptomonnaie qui ouvre des perspectives, qui fait partie du programme.

Avec les speakerines, on avance dans nos interviews, qui définissent les besoins de notre audience et on s'ouvre à d'autres persona. Ce qui n'est pas chose aisée quand on croit dur comme fer au postulat de départ et qu'il se vérifie au fil des étapes. Mais c'est une étapé nécessaire, j'en suis convaincue, pour sa viabilité.

Je viens enfin de percuter la phrase "ne tombez pas amoureux de votre projet". Phrase entendue il y a plusieurs semaines, mais qui vient de trouver son sens lorsque j'ai entendu (je ne me souveins plus de l'auteur ou des circonstances exactes) la phrase: "j'étais amoureux de mon projet", sous-entendant que cela a conduit à sa perte.

Mission de la nouvelle semaine qui démarre: tomber en désamour des projets en cours pour limiter leurs biais.

Premier pas de ce processus de lâcher-prise pour laisser parler le projet à son audience: j'autorise le projet perso namurois à changer de nom. On en testera plusieurs pour voir celui qui crée le plus d'adhésion et d'engagement auprès de ses publics. Même si c'est difficile car cela fait deux ans qu'il est déjà baptisé dans ma tête.

Deuxième pas: on doit aussi tomber en désamour du projet des Speakerines. Et cela me semble d'autant plus difficile qu'on est trois et qu'on a trois fois plus de raisons d'en être amoureux.ses. Mais on se pliera à la méthode: on s'est autorisé la prise en compte d'un nouveau persona suggéré par les coach. C'est notre défi de la semaine: tomber en désamour. Am I clear?